02-14.08.2019

Terre François-Joseph

Le Terre François-Joseph est, à l'exception d'une petite base scientifique, inhabitée. Depuis leur découverte par les explorateurs polaires il y a plus de 100 ans, cet archipel de l'arctique russe a été très peu exploré. Un voyage vers ces terres est donc une véritable expédition, une belle aventure!

A bord de votre navire d'expédition, vous parcourez des paysages magnifiques avec des puissants glaciers, des montagnes tabulaires et la banquise. Les 191 îles de l'archipel constituent un parc national et offrent un habitat protégé aux ours blancs, morses et baleines. Les chances sont donc particulièrement bonnes d'y observer le "roi de l'Arctique".

Suivez sur ce blog les traces des audacieux explorateurs polaires Payer, Jackson et Amundsen.

David Schwery à compléter

Première surprise

Jour 1 / 02.08.2019

Après une bonne mais courte nuit, nous partons découvrir la belle Longyearbyen. Après une visite au musée et la traditionnelle photo des panneaux avec les ours polaires, nous sommes tous prêts pour l'embarquement sur le MV Sea Spirit. Pendant l'exercice de sécurité peu après le départ, certains d'entre nous ont déjà la chance d'observer deux rorquals, les deuxième plus gros animaux de ce genre après les baleines bleues. Woaw! On peut dire que ça commence bien.

A partir de maintenant, cela sera difficile de vous donner des nouvelles car nous serons bientôt en dehors des zones de réception satellites. Nous ferons de notre mieux. Pas d'inquiétude cependant, nous sommes entre de bonnes mains sur ce bateau. Si vous n'avez pas de nouvelles de nous prochainement, rendez-vous dans environs 10 jours, et salutations ensoleillées de Longyearbyen.


Traversée vers la Terre François-Joseph

Jour 2 / 03.08.2019

Le troisième jour de notre voyage nous conduit à travers la mer de Barents direction la Terra de François-Joseph. Une traversée effectuée dans une mer d'huile et par un temps clément. Après avoir aperçu nos premiers icebergs, la journée sera consacrée au cocktail du capitaine.


Passeports s'il-vous-plaît!

Jour 3 / 04.08.2019

Au bout de presque deux jours de traversée, nous atteignons la Terre François-Joseph, accueillis par d'impressionnants glaciers. Avant de pouvoir explorer les différentes îles de l'archipel, un contrôle des passeports est effectué et sept rangers russes nous rejoignent afin de nous protéger des ours polaires. La météo radieuse nous permet un premier aperçu des îles dans leurs habits couleur or de fin de journée.


Premières découvertes sur François-Joseph

Jour 4 / 05.08.2019

Le premier jour après notre arrivée sur l'archipel russe, nous accostons sur l'île du Prince George, où nous observons roches et flore locale. Après une courte randonnée, nous sommes retournés au bateau pour nous préparer à un trajet en zodiac. A bord de ce dernier, nous avons pu deux heures durant nous balader à travers les glaces de la baie.


Sur les traces de l'expédition Tegetthoff

Jour 5 / 06.08.2019

La deuxième vraie expédition s'est déroulée sur l'île Ziegler, qui servit de décor entre 1993 et 1997 à l'adaptation cinématographique autrichienne de l'expédition "Tagetthoff" de Payer et Weyprecht. Comme on peut le voir sur l'image, il reste encore aujourd'hui une grosse partie de l'infrastructure utilisée, ce qui nous a donné une bonne idée du travail effectué lors du tournage. Un autre moment fort fut de pouvoir observer le brise-glace russe "50 Years of Victory" en route vers le pôle nord. Arrivé à la fin de notre randonnée, nous avons été gratifié d'une danse de la part d'un labbe pomarin qui cherchait certainement à nous éloigner de son nid. Le débarquement à terre de l'après-midi était également de nature historique, puisque nous avons pu voir le "cap norvégien", là où Nansen et Johansen ont dû hiverner après leur tentative avortée de rejoindre le pôle nord.


Histoires d'animaux et d'une chose ronde

Jour 6 / 07.08.2019

Après une journée plutôt historique, les animaux sont maintenant le thème principal. Lors de notre virée avec les zodiacs, nous rencontrons de nombreux morses, principalement des mères avec leurs petits. Les morses, avec un poid allant jusqu’à 1,5 tonne, ne se laisent pas être dérangés très longtemps et retrouvent rapidement leur passe-temps favori: dormir.

Dans l'après-midi, l'un des points forts de l'île François Jospeh sera sûrement la pierre parfaitement ronde sur l'île Champ, que l'on peut voir de toutes les tailles.


Aujourd'hui: la poste la plus au Nord et notre premier ours blanc

Jour 7 / 08.08.2019

Cette matinée est consacrée aux oiseaux et aux quelque 40 000 couples de l'incroyable 'Rubini Rock' composé presque exclusivement d'imposantes colonnes de basalte. En approchant de ce rocher, vous pouvez non seulement sentir les oiseaux assez tôt, mais surtout les entendre - un concert incroyable. Nous avons également trouvé certains de ces oiseaux sur les icebergs de la baie voisine qui se reposent de la pêche.

Dans l'après-midi, nous revenons à l'histoire et nous visitons la gare de Tikhaya, construite en 1929 et exploitée jusqu'en 1959. En 1931, le dirigeable allemand Graf Zeppelin et un groupe d’expéditeurs internationaux se sont rendus à la station au cours de leur reconnaissance aérienne de l’Arctique russe. À l'heure actuelle, les rangers russes sont en train de réparer la station et, comme dans d'autres parties de l'archipel, les restes et les déchets des activités de l'Union soviétique sont nettoyés. Nous profitons du temps à terre pour écrire les cartes postales, car cette station est également le bureau de poste le plus septentrional du monde. Cependant, vous devez être patients car cela peut prendre 2 à 3 mois avant que les cartes postales n'arrivent en Suisse.

Le soir, nous voyons enfin notre premier ours - quel soulagement et quelle joie. Pour cette raison, les zodiacs sont mis à l'eau, pour se rapprocher du roi de l'Arctique. Le mâle, en très bonne santé, nous regarde avec enthousiasme, mais ne s’embête pas davantage et commence bientôt à chercher son encas du jour: la mousse. Quel beau moment. Dans les prochaines 24 heures, nous verrons plus d’ours, même s’ils ne tiennent pas la pose pour la photo parfaite.


Un programme en alternative à cause des fortes rafales

Jour 10 / 11.08.2019

La météo magnifique et pas de vent, le ciel bleu et la mer calme c'est malheureusement terminé et nous passerons les trois prochains jours et demi à bord du navire. Aujourd'hui, des rafales de vent vont atteindre jusqu'à 75 noeuds (environ 140 km / h) et la hauteur moyenne des vagues est de quatre mètres de haut, nous sommes bien secoués. Pour cette raison, des sacs en papier blanc sont distribués sur le navire et la salle à manger n’est pas aussi remplie que ces derniers jours. En plus de conférences et de films intéressants, les clients trouveront également des moyens alternatifs pour remplir ces journées sur le navire.

Le 10 août en début d'après-midi, après avoir passé avec succès le contrôle des passeports, nous quittons à nouveau le magnifique archipel et partons pour le Spitzberg car le temps ne veut pas s'améliorer. Nous espérons de meilleurs jours ....

Notre souhait se réalise un jour plus tard alors que le ciel devient bleu et que la mer se calme. Les baleines arrivent également avec le beau temps. Vers midi, nous avons aperçu trois espèces de baleines: les baleines à bosse, les petits rorquals et les rorquals communs. Nous avons même de la chance de voir une jeune baleine à bosse avec sa mère. Quelle belle surprise après trois jours de tempête.


Accompagnement animalier au Spitzberg

Jour 11 / 12.08.2019

Après une brève escale à Longyearbyen pour équiper le navire du matériel nécessaire pour les deux prochains jours, notre capitaine s'est rendu à Alkfjellet. Alkfjellet nous attendait avec le soleil, un ciel bleu et des rencontres avec des animaux que nous attendions. Peu après avoir débarqué, nous sommes accueillis par deux renards polaires très curieux, qui nous ont trouvés aussi intéressants qu'eux l'étaient. Quelques pas plus loin, nous rencontrons des rennes, qui ne se laissent pas déranger. Après des jours de tempête sur le navire, ce changement est très agréable et notre cœur bat plus rapidement. Nous espérons maintenant organiser une dernière journée d’expédition tout aussi intéressante sur le Spitzberg.


Un voyage plus que réussi

Jour 12 / 13.08.2019

Lors de notre dernier jour d’expédition, deux haltes sont prévues et le soleil nous accompagne en ce merveilleux jour. Dans la matinée, direction Skansbukta, où vous pouvez découvrir la géologie fascinante du Spitzberg, les vestiges des activités minières de l'archipel et, surtout, les merveilleux macareux. Nous retournons ensuite sur le navire pour manger et se préparer pour le dernier stop de l'après-midi.

Cette fois, la cible s’appelle Flintholmen, située dans l’Isfjorden. En plus des magnifiques montagnes tout autour, il y a aussi une belle cascade, des rennes et des renards à observer. Nous profitons du temps incroyable et du ciel bleu et profitons de chaque minute de notre expédition dans l’Arctique, qui a été couronnée de succès. Après le traditionnel diaporama, le dernier cocktail avec notre capitaine et un délicieux dîner, nous faisons nos bagages et préparons tout pour le débarquement.

Commentaires

Accepter

Nous utilisons des Cookies sur notre site internet. Vous consentez à l'utilisation de ces Cookies lors de votre navigation sur le site. Pour plus de détails, veuillez consulter notre politique de confidentialité.